L’agroforesterie, c’est aussi un outil de lutte contre l’érosion des sols

Loin de se cantonner exclusivement à la production de bois, l’agroforesterie dévoile également divers autres atouts, parfois insoupçonnés des agriculteurs. Elle contribue ainsi à réduire significativement l’érosion des parcelles agricoles par son influence sur la composition et la vie des sols. 
Publié par :
Chargé de mission « Agroforesterie » et « Forêt-Bois » auprès de l’asbl Ressources Naturelles Développement, Pierre Warzée s’intéresse de près aux bénéfices que l’on peut tirer de l’agroforesterie. Outre la production de bois d’œuvre et de bois énergie, il se montre particulièrement attentif à la protection des sols et ressources en eau. Des objectifs qui, selon lui, seraient apparus avec l’agroforesterie de « troisième génération ».